De la jungle à un concert metal

San José, Costa Rica le 25/02/2013

 

La péninsule d'Osa, et plus particulièrement le parc national corcovado, c'est 54500 hectares de terre et 2500 hectares de mer, sur lesquels vivent 124 espèces de mamifères, 367 espèces d'oiseaux et pas moins de 6000 insectes différents, ce qui représente 2,5% de la biodiversité mondiale! Voilà pour le décor.

Ces 3 jours dans la jungle ont commencés par un réveil à l'aube pour prendre un collectivo jusqu'à carate, à 3km de l'entrée du parc.

 

De quoi nous mettre en jambe avant d'enchainer avec les 17kms pour nous rendre à la station la Sirena, seul endroit où nous pouvons camper dans le parc. La balade est superbe entre plage et jungle, ce parc est un vrai "paradis vert". Malgré la chaleur et la fatigue (pas facile de marcher dans le sable avec sur le dos le nécessaire pour tenir 3 jours en autonomie) on apprécie vraiment la marche et quand on a trop chaud on s'octroie une petite baignade dans l'océan, tout en restant bien au bord car c'est interdit de se baigner, cette côte est infestée de bull sharks, une des espèces les plus aggressive de requins. Et les rivières ne sont pas moins dangereuses avec les caimans et les mêmes bull sharks qui profitent de la marée haute pour se régaler des poissons d'eau douce...

bon, on a un peu triché pour se la jouer à la Mike Horn, c'etait pas aussi profond:-) et heureusement! Les bull sharks chassent même dans des eaux d'un mètre seulement..Voila pourquoi il faut absolument passer à marée basse!

Durant la rando nous restons aux aguets et essayons d'interpréter tous les bruits de la jungle, à l'affut du moindre craquement ou grognement. C'est impressionnant de se dire que l'on se trouve sur le territoire de tant d'animaux, des plus innofensifs paresseux aux plus grands prédateurs comme le puma. Difficile de differencier les sons, la jungle n'est jamais silencieuse entre les cris des singes hurleurs, les croassements des aras et le chant strident des insectes.

Un vrai bonheur de voir les aras rouges en liberté, on ne s'en lasse pas, des oiseaux magnifiques et majestueux. Toujours en couple, unis pour la vie, on les voit toujours se chamailler, voire se battre, se cajoler et voler ensemble en croassant. Corcovado est leur refuge, on en a vu des dizaines et c'était toujours un pur plaisir de les observer (une courte video dans les videos:-)

Outre les aras flamboyants et autres oiseaux tropicaux, les dizaines de basiliques se faufilant à notre passage, les superbes papillons morpho bleus (impossibles à photographier!) et les insectes tous plus gros les uns que les autres, ce 1er jour nous avons aussi eu la chance de croiser le chemin d'un placide tamanoir (fourmilier) qui a tranquillement grimpé au sommet d'un cocotier pour nous observer de haut en sécurité.

Arrivés à la Sirena on a installé la tente, fait la popotte et sombré dans les bras de morphée, malgré la chaleur étouffante.

 

Le lendemain on s'est baladés aux alentours et on a eu la chance de voir pleins d'autres animaux : loutre, pécaris (sorte de sangliers), coatis, singes hurleurs, tapir (vieux cousin de l'éléphant, une drôle de bête), caiman noir et même un ocelot (entre le chat et le léopard)!! Vraiment incroyable, surtout à 2 pas de la Sirena. Il est passé devant la station puis on l'a retrouvé grâce aux cris des singes araignées qui sonnent ainsi l'alerte lorsqu'il y a un prédateur. Dommage, pas de photos, l'action a été trop rapide...mais c'était assez fun de nous voir tous courir pieds nus dans la jungle à la poursuite d'un felin! J'ai préféré ouvrir grand mes yeux plutôt que dégainer l'objectif.

(coati)

(tapir et ses inséparables oiseaux mangeurs de tiques, on en aurait bien eu besoin nous aussi!)

Le 3eme jour nous sommes partis un peu tard par rapport à la marée, il a donc fallut un peu improviser parfois, car impossible de passer par la plage, mais heureusement pour nous l'eau n'était pas encore montée dans la rivière aux caimans/requins. Sur le trajet du retour un groupe de singes araignées nous a fait le spectacle et un jeune curieux nous a observé un moment. 


(sauterelle papillon)

 Malgré les tiques (on en a eu encore une fois des dizaines), ce furent 3 jours géniaux dans un endroit de rêve!

Revenus à Puerto Jimenez nous sommes retournés voir nos amis les caimans dans la mangrove, toujours aussi nombreux et impressionnants! Mais on s'est apercu que des espèces de débiles viennent les nourrir, voila pourquoi ils n'ont absolument plus peur des humains! (encore une fois, l'homme qui gâche tout...)

 

Puis on a commencé à remonter ves la capitale San José avec un stop à Orosi, au milieu des caféiers et des arbres oranges. Un petit air d'automne qui collait bien au climat, on a a facilement perdu 15 degrés, ça nous a fait tout drôle!

Apres la jungle, la jungle urbaine. Nous voila désormais à San José. Pas de beaux batiments comme dans d'autres villes d'amérique centrale mais une avenue piétonne pas si désagréable.

 

 

On a pas mal flané dans les rues et hier en se promenant on est tombés par hasard sur un gros concert métal en pleine ville, gratuit et en pleine après midi! Un truc de fous, on ne pensait pas qu'il y avait autant de métaleux ici! Au niveau zic c'était pas du gros niveau mais une ambiance surchauffée et une sacrée faune! Un pogo comme on n'avait pas vu depuis longtemps (une vidéo en ligne, ça envoie du lourd!)

 

(Le type vient à un concert avec son serpent..Les flics ne semblent pas apprécier;-) 

Aujourd'hui nous sommes allés au volcan Poas, à seulement 2h de bus. Aucun sentier ne permet d'aller au sommet à pied, on l'atteint donc seulement en motorisé...Ce n'est pas lui faire honneur selon nous, mais ça valait quand même le coup, même si on a bien cru ne rien voir du tout en arrivant dans la purée de pois.. Mais tout d'un coup le ciel s'est dégagé et on a pu contempler le cratère, l'un des plus grand du monde, et son lac acide turquoise, grandiose! Il est en activité permanente et lache des fumerolles sans arrêt.

 

Retour sur San José sous la pluie...Tout de suite c'est moins sympa. On va se consoler avec un bon casado!

A bientôt dans les caraibes;-)  

 

 

 

Commentaires

 M
Ah, pas la peine d'aller jusqu'au Costa Rica pour voir des paresseux : on en a vu un à Montréal ! (bon, OK, c'était au Biodome...)


Mais elles sont où les photos des bull sharks (en français, les requins-bouledogue, ça fait pas plus envie...) ? ;)


Les hommes qui nourrissent les caïmans, ça m'a rappelé ces idiots dans les Rocheuses qui veulent se prendre en photo à côté des wapitis ou des grizzlis (« Allez Kévin, va te mettre à côté du wapiti pour la photo ! »)... Sans commentaire...


Pas de jaguar au Costa Rica ?


M
 Emi
Hello les amigos!!
Je reviens de mon voyage de 3 semaines en Thailande sous 34° et 30° l'eau d'une superbe couleur emeuraude. pour faire court: arrivé à Bangkok, depart le lendemain en train a Ayutahya visite des temples en velo de 08h00 à 18h00 et partages avec les locaux... puis partit en bus a sukhotai. visite des lieux en scooter !!! puis direction encore au nord a chiang mai. treck de 2 jours dans la jungle avec 1 nuit dans les montagnes avec les locaux (enfin c quand meme bien touristique) balades à dos d'éléphant, descende de la rivière en radeau de bamboo, baignade ans les waterfall, puis depart en avion pour krabi dans le sud ouest ou las tu debarques dans la jungle humaine ou tout le monde est sur leur 31, rabbateur pour aller dans les resto enfin l'usine des plages...puis Ao nang, decouverte de plages presque désertes... direction Ko phi phi, plage pour faire la fete mais ou tu trouves toujours une ballade reculée avec des centaines de marches pour arriver au point de vue amis il n'y en a quune ... puis direction ko samui en bus, visite dun ami et de l'ile puis direction bangkok en avion pour finir ce merveilleux et magnifique périple!!
je reviens de ce voyage encore plein d'étoiles dans la tête et me dit que la vie ne devrait êtes faite que de partage et de voyages!! Cela me fait enormement de vous lire et de me corire encore en vacances... jai pensé à toie t trouvé ce que tu m'avais demandé. je le garde précieusement à la maison et cet objet attends votre retour... toujorus de phots magnifiques et des recits qui nous donnent envie de tout quitter et de partir à al découverte... Jespre pouvoir faire le Costa Rica avant que cela deviennent l'usine à touristes meme si le processus de contamination a déjà commencé! profitez a fond, on attends de vos news. je pense fort à vous!! merci encore pour vos tous mes récits... Bizz bizz les amigos! On the road again! Emi
Emi
 Angele
Ouaaaah!!! De pays en pays toujours aussi beau!! Ce blog est au top très agréable de vous suivre!! De gros bisous a vous 2
 Léa
Sa donne tellement du reve (mis a part les ptites bebetes :) je vous fait des gros bisous et merci pour ce super blog!!!
 Les Castel
Merci à nos Globe-Trotters pour ces magnifiques photos et ce beau récit ; tout celà nous réchauffe !
Bientôt la Martinique , bande de petits veinards ; bisous à Cathy et Laurent !On vous embrasse .
 Tetel jis et les niglos
merci merci pour ce dépaysement!!!!le monde animal se doit d'être préservé, la flore se doit d'être chouchoutée et respectée, et comme disait Nicolas Hulot, "observer la nature c'est la respecter".Je n'ai de cesse de vous envier.Pendant que vous cotoyez la nature dans son plus simple appareil(je me passerais des araignées et des tiques en revanche......),nous sommes toujours enfermés dans notre quotidien matérialiste....donc merci pour vos récits fabuleux et vos photos magiques!plein de bibis, on vous voit bientôt!
 Sab
Merci d'avoir partagé vos récits et photos dû CR, très intéressant! Et ça nous donne un avant goût.
 Dimitri
Vos photos sont impressionnantes!! Quel pays le Costa Rica!!
 Bertille
EXTRAORDINAIRE !! J'adore tout particulièrement ton récit So. C'est incroyable toutes les espèces que vous avez vus !! Traverser la rivière de crocos, nager dans l'océan plein de requins... ah les copains,vous êtes de grands fous ;) La Floride, c'est de la gnognotte à côté ! Bisous, BB



Autres récits de voyage

Autres Recits en Costa Rica